mercredi 27 février 2019

Souleance - Sète (2019)

Direction le sud et une certaine nonchalance, de l'indolence presque.
Arrêt nécessaire à Sète dans un troquet avec vue sur la mer histoire de siroter un muscat de Frontignan en toute quiétude ...


vendredi 22 février 2019

A Number Of Names - Sharevari (1981)

Charivari (subst. masc.):

A.− Vieilli. Concert où se mélangent les sons discordants et bruyants d'ustensiles de cuisine entrechoqués, de crécelles, de cris et de sifflets, qu'il était d'usage d'organiser pour montrer une certaine réprobation devant un mariage mal assorti ou la conduite choquante d'une personne. Si vous vous remariez, on vous fera un charivari trois jours de suite (Ac.1798-1878) :
1. S'il n'avait songé au charivari qu'on viendrait faire à ces épousailles d'un veuf et d'une veuve, il eût peut-être sauté le pas déjà. Pourrat, Gaspard des Montagnes,Le Château des sept portes, 1922, p. 178.
Rare. Aller faire charivari. Organiser un charivari, y participer (cf. Toulet, Le Mariage de Don Quichotte, 1902, p. 160).
B.− P. ext.
1. Grand bruit, tumulte réprobateur. Sa femme lui a fait un beau charivari (Ac.1798-1878).Il [le père Bonnemort] continuait à ronfler, dans l'affreux charivari des enfants (Zola, Germinal,1885, p. 1205).
En partic. Réprobation marquée par le public devant une pièce de théâtre, un concert, considérés comme mauvais. On continua la pièce malgré le charivari qui se faisait dans la salle (Ac.1835-1932) :
2. Pauvre Mozart! des personnes qui se trouvaient à cette représentation [l'Enlèvement au Sérail joué pour la première fois en Italie] (...) m'ont assuré n'avoir jamais vu de tel charivari. Stendhal, Vie de Rossini,1823, p. 39.
[En parlant de conversations] Un vrai charivari de médisances, de calomnies et de conjectures diverses (Balzac, La Muse du département,1844, p. 177).
2. Bruit excessif et discordant. Il y a un terrible charivari dans cette maison (Ac. 1798-1932). Un charivari de verres cassés et de bouteilles culbutées (Courteline, Messieurs-les-Ronds-de-cuir,1893, 6etabl., III, p. 260):
3. Ce fut une cohue à la sortie [de la grand-messe de communion solennelle], une cohue bruyante, un charivari de voix criardes où chantait l'accent normand. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, La Maison Tellier, 1881, p. 1197.

mardi 19 février 2019

Kraftwerk - Radioaktivität (1975)

Mon niveau d'allemand étant plus que pitoyable, je n'ai peut-être pas tout compris, surtout que Kraftwerk fait tout pour embrouiller l'auditeur chantparlant alternativement en anglais, en allemand.
En fait il est question de l'odeur du curry qui, dans l'air, serait radioactive et que ce serait potentiellement dangereux pour les gens qui habitent à coté d'un restaurant indien ou pakistanais, surtout si en plus on consomme des miches de pain, et puis, c'est pas pour critiquer, mais les gars de Kraftwerk ils font rien qu'à mettre en musique de fond un truc un chouïa anxiogène à base de compteur Geiger qui s'affole et de rythme aussi sec qu'un coup de trique, je ne parle même pas des sortes de plaintes lancinantes comme des chœurs féminins déshumanisés plaintifs.
Le genre de chanson à faire détester le tableau périodiques des éléments de Mendeleïev ...


dimanche 17 février 2019

Can - I'm so green (1972/rééd2008)

Comme une odeur, précoce, de printemps, du coup je me sens plutôt vert.
Théoriquement je devrais déchanter assez rapidement, de type demain matin quand je réaliserai que c'est lundi, je pense que ma réaction sera: "I'm too blue" ...


samedi 16 février 2019

Andy Garvey - Eternal recurrence (2019)

Se laisser emporter par les spirales sonores encore et puis encore ...
Se rendre compte qu'on est déjà demain, se dire qu'on s'en fout, qu'on avisera plus tard ...


lundi 11 février 2019

dimanche 10 février 2019

Ramuntcho Matta with Mama Milk and Hiroko Komiya - Inner clouds (2007/2019)

Que se passerait-il si nous avions des nuages en nous ?
L'idée peut sembler étrange à première vue, mais ça pourrait être chouette, il pourrait y avoir comme un relent de bossa, une ambiance décontractée, onirique et vaporeuse.
Finalement dans un dernier souffle le nuage se disloquerait, retournant au néant ...


samedi 9 février 2019

Vertical67 - Morphed reality (2017)

Une altération subreptice mais irrémédiable de la réalité, une transformation presque imperceptible des choses du quotidien.
Puis finalement on ne reconnait plus rien, tout s'est métamorphosé, la réalité est devenue autre.
Et nous, qu'avons-nous subi, sommes-nous encore nous-mêmes ...


vendredi 8 février 2019

Carl Craig - Televised green smoke (1997)

La nuit était tombée depuis quelques heures quand une fumée verte se répandit partout, diffusée par la télévision.
Ce ne fut fatal pour personne, mais il n'y eu seulement plus d'images dans le poste.
Au début les gens furent inquiets, puis ils se rendirent compte qu'en fait la télévision ne diffusait que de la merde.
C'était un début et c'était bien ...


jeudi 7 février 2019

Jäh Division - Heart & soul (2019)

La recette est assez simple, il suffit d'avoir des chansons de Joy Division, d'enlever la voix de Curtis, puis de plonger longtemps l'instrumental obtenu dans un liquide composé d'eau et de ganja par précaution rajouter du LSD.
Et voilà le tour est joué, c'est parti pour un trip lysergique bien décontracté ...


mercredi 6 février 2019

Alemayehu Eshete - Alteleyeshegnem (2017)

C'est l'heure de goûter à la magnificence de l'indolence chaleureuse d'Alemayehu Eshete.
De se laisser bercer par la douceur de sa voix et éblouir par le raffinement de ses arrangements.
Comme dans une version Éthiopienne des Mille et Unes Nuits ...


mardi 5 février 2019

Dan Deacon - Learning to relax (2015)

En fait hier je suis allé me balader dans Paris, j'ai eu envie de errer dans les rues, de flâner sans but.
Puis d'un coup alors que je déambulais dans le parc des Buttes-Chaumont, j'ai eu un flash et voyant le lac du parc.
Une idée que je qualifierais de géniale, en toute modestie.
Et si je créais le premier club de kite surf parisien ?
Ça pourrait être fun !


lundi 4 février 2019

Nesa - Monday (original mix) (2016)

C'était inéluctable, il est revenu, sournois, avec ses yeux fourbes et son air de 'faut que t'y retournes: le méprisable lundi !


samedi 2 février 2019

Shlohmo - The end (2019)

C'est un peu bancal et mal foutu, c'est un peu triste et nostalgique.
Il y a ce regret à venir des rencontres, des découvertes, des partages.
Enfin c'est plein de promesses.
Toute analogie avec une situation existante ne serait que pure spéculation ...


vendredi 1 février 2019

Primal Scream - Vanishing dub (1997)

Ben ça y est c'est non seulement vendredi, mais en plus je ne suis presque plus malade, donc le week-end ne devrait pas être si dégueulasse que ça.
J'suis encore un poil patraque alors un peu de coton auditif pour ne pas trop me violenter les esgourdes ce ne sera pas de refus.
Cela avant de disparaitre dans un sommeil réparateur ...