vendredi 28 décembre 2018

Horrific Child - Angoisse (1976)

Bienvenue dans le monde étrange de Jean Pierre Massiera qui de manière horrifique conte son ignoble décomposition, sa putréfaction nauséabonde, sa déliquescence irréversible, cela en reprenant les mots de Lautréamont.
Maldoror plane derrière ça ...


jeudi 27 décembre 2018

Automat - Dark days (2018)

Où le sombre a toute sa place, ainsi que l'inquiétant.
Quand l'obscurité devient palpable, que l'on ne sait pas trop où l'on va, ni ce que l'on peut rencontrer.
Quand on regrette sa témérité ...


dimanche 23 décembre 2018

X Ray Pop - Noël érotique (2012)

Je cède à l'éphémère mode de la chanson de Noël.
Joyeux Noël érotique à tous !
Et tout le monde reprend en chœur: "Le Noël érotique, célébrons en nos corps ..."


Chandra - Kate (1980/rééd2018)

Une pépite méconnue des années 80, entre disco bâtarde et no wave trippée pour danser de manière bancale, pour se laisser envouter par ses effluves de mélodie orientale et la voix affirmée de cette gamine de 12 ans ...


samedi 22 décembre 2018

Taso x Fracture - Lose you (2018)

Du gimmick un poil putassier, de la grosse basse vénère et du breakbeat qui défouraille sec, voici la recette du track parfait pour un samedi soir.


vendredi 21 décembre 2018

Cassiano - Onda (1976)

Depuis mardi matin assez (trop) tôt je souffre d'une étrange et inconfortable maladie, j'ai l'impression qu'on est un autre jour, du genre un samedi matin au hasard.
Du coup à chaque fois de la semaine que ce putain de réveil à sonné ça a été un véritable calvaire. L'horrible sensation qu'un salopard vicieux a profité de mon sommeil pour sceller mes paupières avec de la colle.
Cette certitude d'être samedi matin et ne pas comprendre pourquoi un hacker farceur et sadique à piraté mon réveil et l'a réglé beaucoup trop tôt.
Alors oui demain c'est enfin samedi et ce satané réveil restera coi et moi endormi.
D'ici là je vais savourer mon vendredi finissant et annonçant ces vacances attendues alors apéro time, bonne bouffe, glande forcenée et grasse mat'...


mercredi 19 décembre 2018

Dictaphone - Au botanique (2012/rééd2018)

Une déambulation quand la ville est endormie, un peu cabossée par la journée, quand elle est un peu déglinguée et qu'elle se repose.
Une errance dans l'indécis, dans l'imprécis ...


mardi 18 décembre 2018

Dj Cam - Lost kingdom (1996)

Un royaume lointain, ancien et vaporeux déchu, dont l'une des survivantes chante de sa voix plaintive et pleine d'émotion, la gloire perdue, la renommée envolée, la splendeur  décatie ...


lundi 17 décembre 2018

Playboi Carti - Magnolia (2017)

Où il est question de trafic de drogue, de défonce, d'argent facile, de caïd de block, de renommée, de filles fascinées ...
Rien de bien novateur en somme, au niveau des thématiques, on est en terrain connu et archi-balisé.
Le flow n'a rien d'exceptionnel non plus, plaisant sans plus.
Les motifs mélodiques et rythmiques, minimaux et répétitifs à souhait ensuquent l'esprit, les petits hooks en rafale (les what, flock, drop et compagnie) hypnotisent, plongeant l'auditeur dans une sorte de léthargie comateuse, la basse profonde enfonce le tout finissant le travail de sape des derniers relents de volonté.
Et voilà l'auditeur défoncé au crack auditif !


dimanche 16 décembre 2018

Sly & The Family Stone - Family affair (1971)

C'est inévitable, l'abominable blues du lundi ne va pas tarder à pointer son nez.
Alors autant l'ignorer ostensiblement et profiter de son dimanche pour écouter le nonchalant, feutré et chalouper Family affair de Sly & The Family Stone et envoyer paitre les idées maussades du lundi à venir !


samedi 15 décembre 2018

Dj Different - Angel (2018)

Une réminiscence de rave, ce breakbeat quasi jungle millésimée, cette voix emplie de nostalgie et d'espoir, ces nappes aériennes en sus.
Pas de doute un ange plane et nous avec ...


mardi 11 décembre 2018

Dasha Rush - Sleep ballade (2018)

La nuit se fait gourmande et enjôleuse, mais aussi lascive et paresseuse.
Désirable et feutrée ...


vendredi 7 décembre 2018

Buzzcocks - Everybody's happy nowadays (1979)

Ça aurait pu être une journée sympa, où de nos jours tout le monde aurait pu être content, mais hélas la mort de Pete Shelley a été annoncée ...
So everybody's not so happy nowadays ...


mercredi 5 décembre 2018

Ma - Silent perfume (2018)

Autant je vois bien le concept de "silent perfume", une idée un peu feutrée et capiteuse d'un parfum qui se diffuse dans un pschitt à peine audible aussi discret qu'olfactif, pas de problème.
Par contre, à l'inverse, je m'interroge, qu'est-ce qu'un "noisy perfume", un parfum bruyant voire un parfum sonore, je ne vois pas trop ?
Un pet peut-être ...


lundi 3 décembre 2018

Beastie Boys - Namaste (1995)

Bon c'est un poil le bordel dans ma tête en ce moment, beaucoup de choses qui s'y précipitent et s'y entrechoquent en même temps, y compris la nuit ce qui n'est pas très reposant ...
Donc besoin d'un peu de calme, d'un moment tranquille pour faire le vide et tout mettre au repos.