lundi 23 novembre 2020

Pole - Modul (1998)

 

Un scintillement intermittent, des cliquetis réguliers, du souffle continu, des crépitements discrets, un vrombissement profond et long, tout est paré pour un voyage dans l'infra-monde ...



Blogger Tricks

lundi 16 novembre 2020

Hendrik von Boetzelaer - Le souvenir (2019)


 Le souvenir d'un temps d'insouciance, de légèreté pourtant l'époque était déjà sombre et lourde ...

 

 

vendredi 13 novembre 2020

The Horrorist - When I raise my hand (2018)


 L'heure n'est plus à l'apathie, elle est au réveil et à l'action ...



vendredi 6 novembre 2020

Ill behaviour - 002 side A (2020)


 Une petite tournerie de Coco Brice, de la jungle à l'ancienne avec une grosse basse et des vocaux féminins mutins enjôleurs, parfait pour chiller un vendredi soir ...



mardi 27 octobre 2020

Crass - Do they owe us a living ? (1979)


 "Do they owe us a living ?"

" 'course they fucking do !"

 

 

lundi 19 octobre 2020

Simon Crab - Kodokushi (2020)

 

De l'art de savoir disparaitre à tout jamais sans se faire remarquer, mais toutefois bien caché au tréfonds d'un dub subtil, discret, élégant et enchevêtré ...



samedi 10 octobre 2020

Mirumir - Au pays des merveilles de Juliet (2020)


 Au pays des merveilles de Juliet d'Yves Simon repris avec une certaine classe, une certaine distanciation et un certain minimalisme, mais également avec un certain talent ...



vendredi 9 octobre 2020

Egyptian Eyeliner - Habibibikini (2015)

Un morceau onirique entre élucubration minimaliste sans queue ni tête et reprise très libre de l'Egyptian Reggae de Jonathan Richman, fascinant et reposant en toute simplicité ...



lundi 5 octobre 2020

ERB - The weekend (vocal mix) (1992)


 Certes ce n'est que lundi, mais qui ne rêverait pas d'être déjà en week-end à se prélasser avec insouciance, à siroter avec indolence un cocktail en profitant du soleil automnal encore chaud bien que déclinant.

En tout cas ce serait mieux que ce putain de lundi pluvieux, froid et covideusement laid ...

 

 

samedi 26 septembre 2020

jeudi 17 septembre 2020

Pavement - You're killing me (1993)


 Savoir déchiffrer les signes que nous envoient les portes, même si c'est abscons ...

 

 

mardi 8 septembre 2020

Cygnus - Her majesty (the universe) (2019)


 

Cygnus a une histoire peu banale, vers l'âge de 8 ans il dirigeait une société de découpe sur mesure de semelles de chaussures. Puis un jour il en a eu marre et il a décidé d'apprendre à lire pour suivre ensuite des études de chauffe eau, sans grand succès il faut le noter (le métier de chauffe eau est ingrat il consiste a s'immerger dans une baignoire d'eau froide afin d'en augmenter la température). Du coup il fait des bruits avec sa bouche, ça énerve tout le monde, même sa grand mère qui est pourtant si patiente et indulgente avec lui, il a droit à des réflexions mais il s'en fiche, il est comme ça Cygnus, il continue et s'entraine sans relâche, il a trouvé un but dans sa vie: faire de la musique électronique avec la bouche.

Il faut avouer qu'il ne se débrouille pas trop mal ...



lundi 7 septembre 2020

RAMZi - OO (2014)

Quand l'infini prend des formes de jungle luxuriante, imprévisible et libre, peuplée d'animaux tous plus fabuleux et chatoyants les uns que les autres, on rêve de surfer sur sa canopée et de l'observer de haut, indéfiniment, sans trop la déranger ...


 

lundi 31 août 2020

Into The Pale Abyss - The chosen (feat Ambivalenz) (2019)


 "Il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus ..."

Même pas peur !


vendredi 28 août 2020

I LIKE TRAINS - The truth (2020)

 

En ces temps incertains, mouvants et légèrement tourmentés il convient, face aux nombreuses interrogations qui surviennent, de se demander ce qu'est la vérité.

Les plus tautologiques diront que la vérité est la vérité.

Alors qu'en fait la vérité est en anglais et peut se résumer en deux phrases:

  • "The truth is whatever you want it to be"
  • "The truth is no longer concerned with the facts"

Pourquoi se faire chier avec de la complexité et du discernement autant accommoder la réalité à ses idées ...

 

 

 

 

vendredi 21 août 2020

I:Cube + RZA - Can you deal with that (2003)

 

I:Cube associé au RZA pour un instru hip-hop pseudo bancal et totalement entrainant, barré, limite house dans l'esprit,  sur lequel le flow ego trippé du RZA vient s'ajouter pour propulser le track dans la dimension du psychédélique hypnotique ...


dimanche 16 août 2020

Thou - Where did you sleep last night (2020)

 

De l'art de la reprise de la reprise, ou comment salir une chanson pour la magnifier.

Et dire qu'ils ont fait tout un album de reprises de Nirvana, du bonheur en perspective ...



jeudi 13 août 2020

Techmarine Bottom Feeders - The oceanic depths of Jupiter (2020)

Une exploration des fonds océaniques de Jupiter rien que ça !
Mais de quels moyens les 2 lascars de Techmarine Bottom Feeders disposent-ils pour financer en toute discrétion l'infrastructure de recherche technologique, de conception, de lancement d'une telle mission ?
On ne peut que s'interroger !
Cependant ce qu'ils ont rapporté de leur mission laisse rêveur, une exploration des mers de méthane, des océans d'hydrogène qui sont plus inquiétants qu'ils n'y paraissent car des créatures indicibles semblent y croiser, tapies au plus profond ...


 

mercredi 12 août 2020

Ich Wollte, Ich Könnte - Serve God (St Seraphim Of Sarov)

 
Alors que le 15 août pointe bientôt le bout de son nez et que nous pourrons vérifier, par temps clair, si Marie porte une culotte quand elle monte au ciel, il est grand temps d'avoir une crise de foi, une légère illumination mystique temporaire.

Auquel cas autant se tourner vers les frappadingues de Brave Mysteries et leur compilation fleuve Communion of Saints (77 titres quand même !), parmi eux Ich Wollte, Ich Könnte et leur Serve God (St Seraphim Of Sarov) éthéré et inquiétant empreint d'une froideur gothique, rehaussée de quelques chœurs lugubres  qui n'aurait pas dépareillée durant les années 80 ...

Aussi rafraichissant que la visite d'un monastère en ces temps de canicule ...

 

 

lundi 10 août 2020

Coco Bryce - Ma bae be luv (2020)

 
Estival, léger, frais, citant ses classiques en finesse, le compagnon idéal de l'après midi avec un cocktail à coté d'une piscine (qu'il ne reste plus qu'à creuser) ...



lundi 3 août 2020

Hurtacker - Demi sang (2020)



Association de malfaiteurs: d'un coté Marc Hurtado un des deux frères du groupe d'avant garde bien barré Étant Donnés, qui collabore avec éclectisme de Christophe à Alan Vega en passant par Genesis P Orrige ou Michael Gira, de l'autre coté Michel Amato moitié du duo Miss Kittin & The Hacker, chantre d'une électro originelle sombre et dure.
Le résultat de l'EBM sans concession et c'est tant mieux !


 

lundi 20 juillet 2020

Metek - Les bidons ( feat Emotion Lafolie & Waslo Dilleggi) (2020)




De l'ego trip (semi ironique ?), un peu donneur de leçons, loin de casser 3 pattes à un canard, mais qui passe tout seul en fait, peut-être grâce à ce rythme lancinant, ou à cette mélodie simpliste et efficace, ou encore grâce à ces flow pas au top ...



mardi 14 juillet 2020

The Exaltics & Heinrich Mueller - Microwave photon (2020)




D'un coté Heinrich Mueller, aka Arpanet, Japanese Telecom, 50% de Drexciya ou 50% de Dopplereffekt aka Gerald Donald ... soit un tenant de l'electro originelle pure, dure mais inventive et évolutive, de l'autre coté The Exaltics soit leur pendant allemand mais en plus jeune.
Autant dire que la rencontre s'annonce passionnante (bien que les 2 aient déjà croisé le fer sous certains de leurs nombreux avatars), au menu anticipation, voyages spatiaux, physique, rétro-futurisme, astronomie, extra-terrestres, science-fiction ...
Le tout mené avec dynamisme rythmique carré, mélodies aériennes légèrement anxiogènes et maestria.



jeudi 9 juillet 2020

Denise Sherwood - Music shall live (feat Lee "Scratch" Perry) (2020)




Dans la famille Sherwood après le père, Adrian musicien et producteur, je voudrais la fille, chanteuse.
Bonne pioche, en plus il y a le bon copain qui vient faire une petite apparition, Lee "Scratch" Perry.
Entre dub, drum & bass, soul, trip-hop, on se laisse porter ...



mardi 30 juin 2020

Les Dupont - Fade to grey (grey mix) (2018)




Devenir encore plus gris, limite outrenoir, ralentir le tempo, gagner en inquiétude, en menace diffuse et ne pas se louper dans l'art délicat de la reprise ...



Mono Han - Tout petit la planète (2020)




Plastic Bertrand se prend une sévère correction et son tout petit la planète devient de l'électro bien plus sombre et inquiétant que l'original tout en gardant son coté aérien pour contrebalancer ...



lundi 29 juin 2020

Khruangbin - Como the quiero (2018)




Un moment de calme entre dub méditatif et guitare éthérée qui s’accommode à la perfection avec les couchers de soleils ...

 

dimanche 28 juin 2020

L'Envoûtante - Cramons les manuels (2020)




Affreux, sale et méchant mais tellement délectable.
"Alors bien sûr qu'il aime la France, Macron Emmanuel, mais il l'aime comme un maquereau aime sa ruelle", L'Envoûtante tape dur et fait mouche ...



samedi 27 juin 2020

J-Zbel - Nik Molina (2017)




Relent de rave acide, perdu dans la jungle ...


jeudi 25 juin 2020

Chaton - When you're down (2020)



Parfois les chatons sont des animaux étranges, ils composent une techno house à la rythmique décharnée et sèche sur laquelle une voix d'outre tombe, sur un fond de presque free jazz, déclame un unique slogan: "when you're down".
Et l'on se laisserait sombrer dans ce minimaximalisme ...