lundi 23 juillet 2012

Chris & Cosey - Driving Blind (1984)

La provocation sonore, visuelle, conceptuelle de Throbbing Gristle est moins présente; Chris & Cosey s'éloignent ici de l'esthétique industrielle pure pour entrer dans quelque chose de moins directement dérangeant mais finalement plus vénéneux.
Ce titre, tiré de leur album Songs of love and lust, propose groove languide, insidieux, basique, minimal, libidineux, nocturne, répétitif mais bancal (du Kraftwerk sans la rigueur) appuyé par la voix sensuelle et distanciée de Cosey.
Comme souvent chez Chris & Cosey le rythme peut sembler simple (voire simpliste) pourtant il est entêtant, hypnotique presque, accentué par la mélodie anémique et le chant désabusé.
A écouter en fin de nuit, sur une route déserte, pour avoir cette impression d'être seul au monde et pouvoir conduire à l'aveugle.
Mais où mène cette route ? Est-elle un commencement, une fin, un passage ?


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire