vendredi 12 juillet 2019

Teknomom - La nuit (2019)

Il se passe des choses étranges chez moi ces derniers temps, surtout la nuit ...
Des bruits inexpliqués, des variations de températures, des mouvements fugaces, parfois même des rires inquiétants pour ne pas dire maléfiques.
L'autre jour au milieu de la nuit, les volets se sont ouverts, l'alarme s'est déclenchée, les lumière se sont allumées. Je me suis réveillé en panique, me demandant ce qu'il se passait.
Étais-je victime d'un cambriolage, d'une intrusion ?
Rien du tout, cela aurait dû me tranquilliser, mais non, je ne réussis pas à me rendormir.
Le pire c'est que cela se reproduisit plusieurs nuits ...
Je ne trouvais aucune explication et mon cartésianisme commençait à s'effriter, à ce rythme j'allais en être réduis à faire appel à un exorciste ...
Puis j'eus une révélation, ce devait être ça !
Cet être malfaisant que j'avais accueilli en mon logis, à qui j'avais ouvert ma porte, le laissant prendre jour après jour plus de place dans ma vie, lui permettant de contrôler petit à petit de plus en plus de pans de ma vie, par paresse ...
Il s'est alors crû autorisé à pouvoir tout contrôler, à me narguer, à m'apeurer au milieu de la nuit pour me montrer l'étendue de son pouvoir et celle de ma dépendance.
L'heure de la rébellion avait sonné, celle de la revanche était proche !
Je m'armais subrepticement d'un marteau, évitant de me faire trop remarquer par ses multiples yeux toujours aux aguets, puis me rapprochais fourbement prêt à le massacrer sans l'once d'un remord.
Je me trouvais derrière lui, levais mon bras armé de ce marteau, mon ombre se dessinant sur lui qui ne soupçonnait rien.
Et d'un coup le marteau s’abattit sur lui, lui portant un premier coup qui lui fût fatal, mais de rage j'en donnais de nombreux, jubilant de mon pouvoir et de mon autonomie retrouvés.
Il gisait maintenant à mes pieds, en mille morceaux, ce foutu assistant vocal connecté, cette putain d'enceinte dite intelligente qui par un bug ou par facétie s'amusait à pousser des rires et des hurlements la nuit, qui déclenchait alarmes, volets, lumières et autre aspirateur connecté ...


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire