mardi 11 juin 2013

Mötley Crüe - Live wire (1981)

Mötley Crüe le groupe de l'entre deux. Moitié bad boy motard moitié pute baltringue.
Du hard rock maniéré, un peu sauvage dans les guitares, qui sonnent relativement sales et un peu précieux dans le chant, qui sonne comme du Joan Jet efféminé.
Tout l'art du mauvais goût non pas assumé mais revendiqué.
Le groupe connait rapidement le succès, mais hélas une malédiction le poursuit depuis qu'ivres après un concert ils ont arraché les poils d'une diseuse de bonne aventure.
Celle-ci les condamna à connaitre des péripéties ridicules.
Cela se traduisit différemment en fonction des membres.
Tommy Lee fut le plus durement touché ( c'est lui qui avait la pince à épiler) il épousa Pamela Anderson.
Mick Mars ressembla à sa grand mère (voir sa photo sur sa page wikipédia).
Vince Neil se pris de passion  pour les sac publicitaires Wallmart, il les collectionne et se déplace où qu'il aille et quoi qu'il fasse avec la totalité de sa collection (3m3)
Nikki Sixx fut lui atteint d'une diarrhée perpétuelle et d'une haleine fétide.