lundi 9 décembre 2013

Papa Dee - Meets the jamaican giants (2008/2012?)

Pourquoi ?
Pourquoi j'ai acheté ce disque ?
La réponse je l'ai: le backing band tendance grand luxe reggae qui fit moult  sessions avec les plus grands producteurs, une promesse de bonheur auditif à venir.
Tu parles, ils sont juste venus cachetonner, sortir quelques plans aseptisés de reggae pour gogos (même Pierpoljack fait mieux !), du coup déception 2000.
Naïvement je pensais que Papa Dee s'était un producteur jamaïcain, hélas non, il chante !
Ce n'est pas qu'il ait une voix horrible c'est juste que c'est insipide au mieux, sirupeux au pire.
En fait ce gars fait une musique idéale à diffuser estivalement dans une paillote de plage à La Bourboule (les plus auvergnats d'entre vous me feront remarquer à bon escient que la balnéarité de La Bourboule est toute relative).
Il y a peut-être des géants jamaïcain, mais il y a surtout un nain (bu de son talent).