dimanche 1 mai 2016

Etienne Jaumet - For falling asleep (2009)

Insomniaques de tous pays, même plus besoin de vous unir pour faire avancer votre cause, Étienne Jaumet est votre planche de salut.
Il a trouver la méthode imparable, sinon il vous rembourse (voyez cela directement avec lui, ce sera plus simple ...): une longue cavalcade, de plus de 20 minutes, durant laquelle un martellement quasi incessant donne le tempo de l'endormissement, soutenu par des volutes à l'acidité contrôlée qui à force de tournoiements amoindrissent la résistance de l'auditeur, un saxophone tentent leur œuvre hypnotique, des effluves vocales fantomatiques la parachèvent; au final tout ralenti, comme l'attention de l'auditeur, se calme et une guitare acoustique vient à bout des dernières résistances.
L'insomniaque n'entendra jamais la fin ...