lundi 9 mai 2016

Luke Vibert - I love acid (2003)

Déclaration perchée d'amour à l'acid par Luke Vibert.
Pas la déclaration tout feu tout flamme, qui ne dure que le temps que met une allumette pour se consumer.
Non plutôt celle qui prend son temps, qui est exhaustive et qui tisse un groove insidieux sautillant et visqueux, plein de chausse-trappes, de faux départs, de tentatives de sprint avortées. Celle qui parle au cœur et aux jambes mais ne néglige pas les bras, le postérieur ...