mardi 30 octobre 2012

DSL - Paris by night (2003)

Vision "idyllique" du Paris by night: "tu feras de ta soirée une putain de vibe en étant sur la piste à te dire, c'est quand ça va finir ?"
Hop un Prozac, un Seroplex et un Effexor, on n'est jamais trop prudent ! Si après ça t'as pas la patate c'est que t'es mort, hé oui c'est un des risques !
Mais y fait quoi Dâviidd contre cette morosité, cette noirceur et ce pessimisme ?


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire