jeudi 11 octobre 2012

Palace Music - Old Jerusalem (1995)

Amis dépressif et/ou suicidaire, tu ferais mieux de passer ton chemin car il est peu probable que tu trouves ton bonheur ici.
Musicalement c'est aride, une guitare sèche, aigrelette, avec si peu de notes qu'un Satriani s'est pendu.
Vocalement c'est du même acabit, ténu, mais avec une profonde mélancolie bien que, parfois, fugacement, une lueur d'espoir pointe (c'est ténu je l'admets).
Tout cela fini en apothéose avec chœurs (enfin il y a une seconde voix qui reprend le "refrain").
Will Odlham se rattrape-t-il en vidéo ? Pas certain !


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire