samedi 2 février 2013

Jay Jay Johanson - So tell the girls that I am back in town (1996)

Faut-il accorder le moindre crédit à un type qui se prend pour un crooner échappé des années 50/60 cela sur un fond de jazz à cordes mâtiné de hip-hop dépressif ?
Dans l'absolu non, jamais, surtout pas !
Dans le cas présent oui, finalement malgré les craintes, justifiées à l'énoncé des conditions, Jay Jay s'en tire bien, il est crédible dans le rôle du crooner décalé, ses apports jazz ne sont pas grossiers, ceux du hip-hop ne sont pas vulgaires, tout est finement ciselé.
De plus tout sera pardonné à quelqu'un qui intitule son morceau "So tell the girls that i am back in town"  mélange de fanfaronnade, de présomption et de second degré réaliste.