vendredi 20 septembre 2013

My Solid Ground - The executioner (1971)

Du krautrock qui envoie du bois malgré une pochette de compile des plus horribles.
La pulsation kraut est là, certes lente mais là, la diction est nonchalante pour ne pas dire lymphatique, les accélérations aussi (relativement) brutales et courtes.
Rien de révolutionnaire mais cela pourrait très bien se retrouver dans un album de Turzi.