jeudi 12 juin 2014

Ludwig Von 88 - Goal di Pele (1992)

Bon ça y est, c'est parti pour un mois de "baballe" aux pieds.
Parfois je ne vois pas de grosses différences entre un footballeur et un épagneul breton; les deux remuent la queue quand ils jouent à la baballe surtout quand ils ont réussi à l'attraper, les deux sont capables de copuler en public, mais il ne viendrait jamais à l'idée d'un épagneul de copuler devant des dizaines de milliers de personnes entassées dans un stade, c'est un minimum pudique ces bêtes là.
Les Ludvig Von 88 ont bien résumé l'esprit de la Coupe du monde de baballe au pieds avec Goal di Pele.