vendredi 21 août 2015

Franck Biyong & Massak - UPC (2010)

Autant le dire tout de suite, Frank Biyong abuse de la drogue et pas qu'un peu !
Monsieur là c'est vraiment trop visible, vous allez avoir des soucis ...
Prenons au hasard la pochette de votre album "Visions of Kamerun", que vous désiriez mettre en avant une vision rétro-futuriste en incorporant des éléments du passé à une photo actuelle de Yaoundé (j'ai décidé que c'était Yaoundé voire même la place du 8 mai) oui sans aucun souci !
Mais de là à mettre des pyramides et une obélisque non de mémoire ce sont plutôt les attributs de l’Égypte, sauf à avoir effectivement pris (abusé même) de la drogue.
Sinon la musique de Franck Biyong est inspirée de l'afrobeat, tant au niveau musical que  dans les thématiques des paroles mais adaptée à la sauce camerounaise et plus influencée par le jazz et l'esprit de Sun Ra (pour le coté allumé space futuriste de l’Égypte du passé ...).