jeudi 14 septembre 2017

Burial - Rodent (2017)

Burial version dancefloor.
Ambiance trouble, vaporeuse, un relent de son dubstep des origines, un rythme plus techno, chaloupé, pour une danse lasse et un peu vaine de fin de nuit; et puis toujours cet art très particulier de travailler les voix, de façonner à partir de samples un chant désincarné, impersonnel et pourtant sensible et sensuel.
Se laisser emporter ...


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire