dimanche 17 décembre 2017

4E - Warm leatherette (1998)

Bienvenue dans le monde feutré, limite claustrophobe de 4E.
Un dub décharné, paradoxalement froid, impersonnel, rigide et pourtant en évolution perpétuelle, qui cependant se révèle envoutant dès lors que l'on se laisse emporter dans le labyrinthe de ses circonvolutions.
Le temps se distend, les perceptions se troublent, l'auditeur se perd avec délice et se complait dans cette débauche sonore.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire