lundi 16 juillet 2018

Boy Harsher - Morphine (2016)

Une nuit particulièrement sombre, dans un hôpital abandonné délabré, une femme erre, les pieds nus sur le sol jonché de débris.
Son histoire, la raison de sa présence, rien ne sera explicité.
Seule sa voix est magnétique, sorte de souffle sensuel mêlé à râle rauque, délivre quelques brides succinctes et parcellaires.
Elle raconte l'absence, le désir, l'indécision, le besoin, la résignation, le mouvement, le sexe.
"She's like morphine on my mind ... I'm in heaven ..."