mardi 12 mars 2019

Coil - The dreamer is still asleep (1999)

Un rêve , où à dos de mule on cheminerait, à peine perturbé par les chaos du sentier, sans trop savoir quel est le but.
On se laisserait bercer par ce rythme indolent et cette voix envoûtante qui ferait presque oublier l’intranquillité sourde du voyage, son inconfort diffus et invisible.
Faudra-t-il absolument se réveiller ...


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire