vendredi 3 mai 2019

Black Rain - City of atomic ghost (2019)

Tendue et inquiétante.
Voilà comment résumer cette ville.
Une ville minérale, froide et déshumanisée, qui ne survit que grâce à la robotisation extrême de ses activités. Des bus, des métros, des voitures autonomes et automatiques y circulent mais c'est à peu près la seule activité qui s'y déroule.
Et puis parfois, il y a cette résurgence du passé humain: le fantôme atomique, vestige fugace.
Il passe, ou plutôt elle passe, laissant dans son sillage quelques vocalises voilées, en guise de souvenir de son ultime et terrible calvaire ...


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire