lundi 21 janvier 2013

The Gentle People - Journey (1997)

Les Gentle People c'est un peu de pop sucré, presque écœurante, naïve, pour ne pas dire niaise, comme pouvait en produire Tricatel (le label, pas le préfabriqueur de L'Aile ou la cuisse) à ses débuts.
Ici tout n'est qu'insouciance, journées ensoleillées, farniente, dégustation de cocktails au bord de la piscine, femmes sophistiquées, homme élégants, une ode au superficiel et à l'inutile quoi ...
Avec parcimonie c'est supportable après soit il faut les considérer comme subversifs, soit il faut consulter.