vendredi 5 avril 2013

Karl Heinz Schäfer - Utopia (1973/réed2007)

Une exclusivité sur ce blog: le véritable discours de Cahuzac, qui pris de remords, se rendant compte de l'infamie dont son nom est devenu synonyme, est soudain pris de clairvoyance et renonce à tous ses errements, à la vie dans laquelle il s'est fourvoyé et dépasse par la gauche Mélenchon et autres Besancenot, prônant la fin du monde capitaliste.
Cela après avoir hésité à aller porter assistance aux lépreux de Calcutta.
Non je déconne ! Le 1er avril c'est passé !