samedi 20 avril 2013

Spain - World of blue (1995)

Les "fils de" sont-ils des parvenus profitant éhontément de la renommée de leurs géniteurs pour se faire connaitre dans une discipline artistique ?
Parfois oui.
Parfois non.
Prenons le cas de Josh Haden, déjà hors du monde du jazz l'aura de son père (Charlie Haden) n'est pas des plus grandes, je doute que les fans de Rihanna le connaissent, le fiston choisi la basse histoire de rester dans la tradition familiale mais n'est par pour autant dénué de talent.
La preuve le groupe Spain où il officie.
Éloge de la lenteur, des ambiances feutrées, enfumées et vaporeuses.
Mais attention ce n'est pas pour autant qu'ils vont cartonner dans les "clubs lounge", ici pas de putasserie à la Costes (les compiles de l'hôtel pas Jean Louis); ce n'est pas par hasard que la pochette reprend les codes visuels du label Blue Note, c'est simplement un indice pour auditeur exigeant.