dimanche 5 avril 2015

Blahzay Blahzay - Pain I feel (1996)

Pas de surplus, d’embonpoint inutile, de boursouflures disgracieuses, que l'essentiel:
un beat puissant, un bout de mélodie bien samplée, quelques scratchs et du rappeur de compétition, précis dans le verbe, chirurgical dans les attaques, faisant mouche avec les punchlines.
La substantifique moelle !