jeudi 2 avril 2015

Gang Of Four - Damaged goods (1979/1990)

Que faut-il attendre d'un groupe néo-marxiste (tendance Karl pas Groucho), situationniste et punk ?
Le résultat: une chanson où il est question de "sexual politics" à savoir une chanson qui parle de sexe, copulation, désir, doux baisers et sueur aigre mais aussi de dépersonnalisation, d'aliénation de l'individu vu comme une marchandise interchangeable. Le protagoniste désire sans aimer, consomme puis peut-être se lasse et alors envisage la séparation comme un retour du "produit défectueux" au commerçant avec un remboursement à la clé
Décrit ainsi cela peut sembler rébarbatif, mais il n'en est rien car nos quatre mousquetaires de la révolution culturelle savent aussi parler aux pieds et possèdent un sacré sens du groove.