lundi 24 juillet 2017

Jungle - The heat (2014)

La personnification musicale de la langueur estivale, de l'esprit du farniente ...
Rythme moelleux, basse élastique, claviers paresseux, voix décontractée avec un fond de tristesse, petite vibe old school pour le quota réglementaire de nostalgie.
Du coup impossible de ne pas écouter cette voix qui demande de ramener la chaleur, il devient nécessaire de se laisser submerger par ses vagues successives et de succomber à l'inévitable indolence estivale ...