dimanche 25 mars 2018

Four Tet - Love cry (2009)

Une histoire, insignifiante au début, qui d'un presque rien, doux et grésillant, se mue en cavalcade enfiévrée échevelée, à la pulsation métronomique; d'où une voix féminine, inattendue, susurre l'amour triste et désiré avant que le chaos cesse finalement et que ne revienne le calme précaire initial.