vendredi 14 septembre 2018

Jimi Tenor - Love in outer space (2003)

Un voyage sidéral à la poursuite du fantôme de Sun Ra.
Pour cela un véhicule sonore fonctionnant au jazz spatial, à l'easy listening stellaire et à l'électronique cosmique.
Le pilote: l’énergumène touche à tout Jimi Tenor.
À la question réussira-t-on à rejoindre l'esprit de Sun Ra au fin fond de la galaxie, la réponse est toute trouvée: on s'en fout !
On est si bien, qu'en fait, le but importe peu et que seul compte le voyage ...


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire