samedi 29 septembre 2012

El P - Stepfather factory (2002)

Après la joie des clubs d'El B, direction un hip-hop sombre, oppressant et bruitiste d'El P.
Une idée un peu surréaliste d'une usine à beaux-pères idéaux .
Des beaux-pères artificiels, bénéficiant des dernières technologies, supposés prévenir les déboires conjugaux...
Malheureusement tout peu partir en vrille facilement et rapidement et les garanties (tout comme les qualités de conception d'ailleurs) sont limitées.
Un nouveau produit qui pourrait finalement se révéler pire, ou du moins aussi mauvais, que le précédant.
Comme d'habitude une promesse marketing non tenue (ne serait-ce point un pléonasme ?).


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire