samedi 8 septembre 2012

Scorn - Scorpionic (1999)

Avec un passé de batteur chez Napalm Death, fallait-il s'attendre de Mick Harris qu'il fasse autre chose que de la musique pour serial killer dépressif ?
Un dub poisseux et bancal mâtiné d'un beat hip-hop massif et monotone additionné d'une ambiance industrielle goûtant peu aux joies champêtres et ensoleillées, sans parler des susurrements malsains et lancinants faisant office de vocaux. Dois-je réellement parler le l’ersatz de piano déglingué ? 
Cette description des plus affriolantes devrait faire fuir les oreilles les moins téméraires, pour les autres, il n'y a plus qu'à tester la piqure du scorpion et apprécier la lente et addictive pénétration du venin.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire