mardi 19 août 2014

Aphex Twin - Syro (2014)

Alors que naïvement je m'étais rendu dans un supermarché de la culture répondant au nom de fédération nationale d'achat des cadres (qui soit dit en passant ressemble de plus en plus à un supermarché sans culture vu l'indigence de l'achalandage en "produits culturels" de leurs rayons) espérant trouver de quoi étancher la soif de mes oreilles.
Je dus déchanter rapidement, à moins de m'abaisser à souiller mes susnommées oreilles avec des tubes sirupeux et gras de l'été, ce que je ne pus me résigner à faire: je suis tatillon avec mon hygiène auriculaire.
Rien ne me fit bander  et par conséquent je repartis la queue entre les jambes et les oreilles en berne.
Et puis un petit miracle se produisit: IL revient, ou reviendrait, toujours barbu, mais non pas Jésus (bande de bigots invétérés): Aphex Twin  ! Avec un nouvel album en plus !
Et si c'était vrai ... pour citer les écrivains morts trop jeune (on me signale dans mon oreillette que je me trompe: que cet écrivain n'est ni mort ni écrivain dont acte).