mardi 12 mai 2015

Cameo - Rigor mortis (1977)

Rigor mortis ou rigidité cadavérique, c'est un état de raidissement musculaire qui se déclenche en post mortem et dure jusqu'au début de la putréfaction.
Les plus éminents spécialistes ne se sont pas penché sur cette question mais elle se pose cependant: les zombis sont-ils affectés par cette rigidité ?
A voir leur démarche pataude qui prête à la moquerie il semblerait que oui.
Toutefois des doutes subsistent.
En effet dans les documents vidéos ayant servis de base documentaire à la rédaction de cet article, lors de poursuites par des zombis, il advient toujours que ces derniers rattrapent leurs proies et ce malgré leur démarche lente et peu gracieuse.
Pourquoi ?
L'hypothèse la plus plausible est qu'ils ne sont pas atteints de rigidité cadavérique et qu'ils  la simulent dans l'unique but de tromper leurs victimes. En fait dès que la caméra n'est pas braquée sur eux ils piquent un sprint histoire de rattraper leur gibier, certains ont été vus se déplaçant en trottinette.
Une autre preuve de cette absence de rigidité cadavérique existe, elle nécessite une attention soutenue mais est simple à mettre en œuvre. Il suffit d'observer l'entrejambe d'un zombi mâle, idéalement un danseur avec son collant c'est chez cette espèce que la chose est la plus facile à voir à moins d'avoir la chance de tomber sur un zombi nudiste ou exhibitionniste mais c'est rare le zombi est pudique; le zombi s'il était frappé de rigidité cadavérique devrait  être atteint de priapisme or il n'en est rien.
Aussi le zombi ne souffre pas de rigor mortis mais il est par contre fourbe et la putréfaction le guette, bien fait pour lui !