mardi 19 mai 2015

Nitzer Ebb - Floodwater (1995)

Qu'y a-t-il de plus agréable que de divaguer sans but sous un intense orage d'été, trempé par des flots d'eau tiède, la pluie dégoulinant sur le visage, frayant son chemin sur le corps, un peu perdu dans le fracas du tonnerre et des éclairs.
Cela en sachant que malgré la puissance de l'averse ce sera bref, un court intermède humide dans la torpeur estivale, une parenthèse bruyante, lumineuse et mouillée.