jeudi 14 mai 2015

Mark Archer - Don't make me destroy you (2012)

La nostalgie ...
Des vieux synthés pourris et leurs progressions d'accords prévisibles, des breakbeats usés ancêtres de la jungle, un gars qui respire dans un détendeur de plongée sous-marine, quelques phrases au sens obscur dont une servant de titre, des bruits divers et variés provenant de films que personne ne connait (qu'est ce donc qu'un sabre laser ?).
Voilà qui est suffisant pour faire plonger l'auditeur dans une rave party des familles à l'ancienne.
Allez que la force soit avec vous !
(et avec votre esprit, amen !)