lundi 11 mai 2015

Sem - Area 5 (1996)

C'est pas pour dire mais on ne m’ôtera pas de l'esprit qu'il y a comme une réminiscence d'Age Of Love dans ce morceau.
Est-ce pour autant préjudiciable ?
Cela crée une tension, une attente qui sera forcement insatisfaite car "l'original" se fait désirer et est attendu.
Après c'est un autre climat, à la fois plus rugueux et plus mystérieux, onirique presque tout en étant plus sombre également.
Et puis avec Saul J Kane comme producteur tout est pardonné, même si rien n'est reproché.