mercredi 11 janvier 2017

Armchair Migraine Journey - Cosmic space drone (a taster only) (2012)

Avec un visuel aussi engageant qu'une invitation à la dissection d'un cadavre d'un pauvre hère mort d'une gastro foudroyante ça semblait mal engagé.
C'est vrai il y a plus enthousiasmant qu'une collection de crânes de victimes des khmers rouges ...
Seul signe positif les gars derrière ça doivent être bien barrés (ou alors ils ont des goûts de merde, c'est aussi possible).
Et bien, bonne nouvelle, ils sont plutôt bien barrés.
Direction le planant psychédélique (à fort relents Floydiens première époque), toujours tout droit jusqu'à la première étoile, il faut juste suivre la voix du capitaine et se laisser porter par les modulations, les ondulations, les circonvolutions et autres infiltrations sonores ...