lundi 2 janvier 2017

Vertical67 - Distortion (2017)

Une petite dose d'électro rugueuse et mélancolique à la foi, voilà de quoi débuter l'année presque en douceur.
Une base rythmique qui râpe et accroche, brute de décoffrage, primaire sur laquelle viennent se greffer des sinuosités, des entrelacs et des variations mélodiques qui suintent le temps qui passe, le froid, l'ennui, la solitude, l'hiver et la tristesse.
Parfois un fantôme de voix féminine passe, impromptu et perdu vestige d'un passé révolu.
Et puis la neige tombe ...