dimanche 25 janvier 2015

Salif Keita - Ana na ming (La Funk Mob remix) (2004)

Des éléments qui se mettent en place petit à petit, faisant monter une tension sous-jacente et contenue qui n'a aucune raison d'être tant la voix de Salif Keita l'annihile, mais qui cependant persiste grâce à la roublardise des 2 gars de La Funk Mob et puis il y a cette seconde magique où ils lâchent tout à 3'12" la frappe de batterie se fait plus forte et plus véloce, la guitare se sature: une explosion jubilatoire et relativement fugace avant un retour au calme.