lundi 26 janvier 2015

Stereolab - Olv 26 (1996)

Horreur des crypto-marxistes en habit easy listening pop pervertissent notre jeunesse !
Pire peut-être des situationnistes!
Bref de la sale engeance beatnik gauchisante parasitaire et feignasse qui font rien qu'à faire de la musique au lieu de se livrer à des activités aussi palpitantes, lucratives et fendardes que l'analyse des benchmarks ou le nettoyage d'anus de chiens ou l'enculage de mouches.
En plus de déclamer, parfois en français en prime, des slogans abscons pour ne pas dire surréalistes, ils font une musique répétitive addictive subtil mélange de pulsation krautrock, de naïveté lounge 60's, d'expérimentation électronique.
En plus ils livrent ici une charge à peine masquée contre l'idée de paradis, leurre aliénant, chère aux culs bénis de toutes sortes
Agissons avant qu'il ne soit trop tard, esprit de Michel Sardou vient nous aider (euh, esprit et Michel Sardou, ça va être difficilement conciliable ...).