mardi 11 octobre 2016

Dave Ball, Jon Savage - Dead neon (2016)

Dans l'absolu un néon grillé ce n'est pas ce qu'il y a de plus passionnant que ce soit à regarder ou bien à écouter.
Grossière erreur que de penser cela !
Dave Ball et Jon Savage réussissent à faire de ce qui normalement n'aurait dû n'être qu'un crépitement désagréable un moment calme, onirique conviant à l'évasion et à la rêverie bucolique ...
Je ne regarderai plus jamais un néon vacillant, prêt à rendre l'âme du même œil, j'y verrai l'espoir d'une symphonie improbable.

PS: le reste de l'album traite de la photosynthèse, les plantes gagnent à être écoutées ...