vendredi 14 octobre 2016

Ghost - Square hammer (2016)

Sur la foi de quelques critiques élogieuses, je me lance et acquiers le dernier Ep de Ghost ...
Heu, les gars sérieux, il y a tromperie sur la marchandise !
Le nom, l'imagerie du groupe, les thématiques et tout le toutim, ça évoque le satanisme, l'obscur, le lugubre, les forces cachées, l'antéchrist; un précédant single reprenait même le visuel du Nosferatu de Murnau.
Bref c'est sensé faire peur, inquiéter, déranger l'ordre établi, inspirer la crainte, provoquer le désarroi, choquer le bon goût, dégager une énergie maléfique, que sais-je encore.
Pour être honnête certains points sont atteints: le désarroi est provoqué et le choc est là, après pas certain que ce soit ainsi qu'ils l’espéraient ...
Le désarroi car j'ai eu l'impression d'entendre du mauvais power rock des années 80, le truc un peu rock FM avec une guitare faussement agressive, un rythme de baltringue un poil pêchu dans l'idée mais totalement mou du gland dans la réalisation, le genre de morceau qui te fait passer Bon Jovi pour du Black Metal, d'où le deuxième effet; le choc: quelle médiocrité !
Je tremble de rire ...