mardi 30 janvier 2018

Lieu Noir - P​.​R​.​O​.​F​.​I​.​T ฿ (2018)

Finalement ça a mal tourné, on s'est fait ratatiner, dézinguer, exterminer comme des grosses merdes par les Predators.
Un désastre d'un point de vue humain.
Mais on s'est vengé, on les a pervertis ...
Regardez-les, ils sont pathétiques, défoncés au Purple drank et au Xanax, bedonnants à force de bouffer trop gras, trop sucré et trop salé, n'arrivant même plus à bander tellement leurs artères pleines de plaques d'athérome. Désœuvrés ils passent leurs soirée à glander dans des clubs de strip-tease glauques à mater des Predatrices à moitié obèses tenter d'aussi lascives que grotesques poses aguicheuses. Ils terminent leurs soirées déchirés, la gueule pleine de vomi, vautrés dans un tas de détritus.
De ce club s'échappe une musique indolente, répétitive, un peu triste, un peu vaine, ils s'y complaisent.
En pleine déliquescence et pathétiques ces bestioles belliqueuses ...



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire