jeudi 30 octobre 2014

Jean-Pierre Mirouze - Sexopolis (1971)

Avec un nom qui semble tout droit sorti du Groland, Jean-Pierre Mirouze surprend. Alors qu'on attendait (enfin on n'attendait rien car qui connait Jean-Pierre Mirouze ?) une musique pompière 70's à rouflaquettes et gauldo au bec.
Perdu c'est plutôt une guillerette musique de voyage vers une ville qui fleure bon le sexe sans entraves et la partouze bon enfant ...
Une idée de lieu de vacances pour gens indécis ?