dimanche 5 octobre 2014

Trisomie 21 - La fête triste (1984)

Avec un patronyme si joyeux qu'on pourrait le donner à une anomalie génétique que faut-il attendre de Trisomie 21 ?
Une musique parfaite pour accompagner La Fête triste (splendide oxymore au passage); à la fois minimale, triste, répétitive et malgré cela intimiste et attachante, presque une musique de chevet que l'on partage avec les gens qui comptent pour soi.

Y a comme une odeur d'automne non ?
Moi j'aime bien l'automne c'est chaleureux !

P.S. Dans un genre aussi joyeux et entrainant il y a également Il se noie des mêmes.