mardi 28 octobre 2014

Louie Austen - Hoping (Herbert's high dub) (2002)

Il était une fois un crooner croulant, autrichien et de seconde zone qui se morfondait dans sa médiocrité de bars interlopes, où même les péripatéticiennes et les travelos sur le retour renâclaient à se rendre, ne récoltant pas même des quolibets.
Un jour écoutant Ride on time de Black Box il eu une révélation: devenir crooner de house, il fit venir ses potes, le résultat fût désastreux.
Il emprunta près de 15012€ à l'Austrian Old Loser Bank et fit appel à des pros dont Matthew Herbert.
En deux temps trois mouvement ce dernier lui concocta quelques écrins soyeux pour sa voix et sa carrière fût lancée, avec un succès mitigé sur le long terme étant donné qu'actuellement Louie Austen pour se payer ses Tena maxi absorbantes est obligé de vendre des calendriers de contrebande avec des chats à poils.
Triste sort !