jeudi 29 septembre 2016

Mark Clement - Belin (last station) (1996)

Une évocation tangente entre trance et house, frétillante, mais également teintée de nostalgie.

Une hésitation, une invitation à rester ébahi, extatique et contemplatif, perdu, dans la frénésie urbaine du métro berlinois ...