samedi 14 février 2015

Jori Hulkkonen - Whispers (2000)

Alors que son nom laisse penser qu'il est à la fois un monstre vert, un catcheur et une étoile de ninja et que donc il va envoyer du lourd, Jori Hulkkonen se contente de soupirs.
Pas des soupirs de mollasson exaspéré parce qu'il vient de se faire souffler la dernière baguette chez le boulanger, non des soupirs languides qui veulent dire encore, continue, des soupirs qui trahissent une insoutenable tension qui ne peut se terminer que par une exultation libératoire   d'endorphines...