mardi 16 février 2016

Morvranh - Lonely nights (2016)

Parfois les nuit seul c'est bien, ça permet d'errer au gré de ses rêveries, de laisser vagabonder son imagination, d'explorer les vastes et mystérieuses contrées de son inconscient ...
Les nuits slovaques à l'écoute de Morvranh ont l'air d'être fertiles en la matière, comme du Satie, lumineux et apaisé, qui se serait perdu du coté de chez Saåad, sombre et tourmenté.