samedi 10 novembre 2012

Living Colour - Ausländer dubländer remix (1993)

Pas vraiment un hommage à Camus cet étranger.
Nous voilà de nuit dans une friche industrielle où résonnent des criquets génétiquement modifiés, des remugles de rave se font entendre, une guitare strie violemment l'espace, puis un calme précaire parait s'installer. Puis une basse inquiétante retentit, sèche et abrupte, prélude à un déchainement de bruit. Passant de la rave à la guitare, Adrian Sherwood crée un climat étrange, menaçant, sombre, diffus, hostile.