vendredi 2 novembre 2012

Nick Holder - Sometime I'm blue (1998)

Nick Holder propose un peu de deep house classieuse pour le début de soirée.
Piano et basse jazz finement ciselés, rythmique du même jazz, toujours en douceur, vocaux soyeux, puis cela se transforme subtilement en tournerie deep house envoutante.
J'y retourne de ce pas.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire